Communiqué de presse

Deux professeurs de l'UQAT reçoivent d'importantes subventions

Rouyn-Noranda, le 7 juin 2017 – Deux professeurs de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) ont vu leur demande être acceptée et font ainsi partie des 170 propositions de recherche appuyée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) parmi les 407 demandes de subvention reçues dans les 7 programmes de soutien. Ainsi, Dominique Gagnon, professeur en travail social à l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences du développement humain et social et Glorya Pellerin, professeure à l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences de l'éducation, recevront près
de 120 000 $.

56 192 $ pour une étude visant à offrir de meilleurs services aux personnes âgées
Pour son étude intitulée « Comprendre l'appropriation et l'usage d'outils cliniques standardisés : Étude de cas auprès d'équipes interprofessionnelles en soutien à domicile », le professeur Gagnon a obtenu une subvention de 56 192 $ du concours de Soutien à la recherche pour la relève professorale. Dans le contexte d'augmentation du nombre de personnes âgées en situation de perte d'autonomie les conduisant à privilégier le domicile comme lieu de dispensations des services, la coordination, la qualité et l'efficience des services sont complexifiées. L'étude du professeur Gagnon permettra ainsi de contribuer à offrir de meilleurs services aux personnes âgées en favorisant le maintien de leur autonomie et leur participation sociale en étudiant le processus d'appropriation et l'usage des outils cliniques standardisés par les professionnels œuvrant en contexte de soutien à domicile et à identifier les éléments de contexte organisationnels et technologiques qui conditionnent ce processus.

68 000$ pour élaborer un modèle adapté aux réalités éducatives communautaires des communautés inuit du Nunavik grâce à une nouvelle équipe de recherche
Alors que moins de 22 % des jeunes obtiennent leur diplôme de 5e secondaire après 7 ans d'études au Nunavik (MELS, 2013), la professeure Pellerin propose un projet qui consiste à formaliser une structure de partenariat université-communautés par la définition et la validation d'un modèle adapté aux réalités éducatives communautaires. Pour ce faire la professeure a mis sur pied une toute nouvelle équipe de recherche. Nommée Équipe en développement de recherche et d'actions de collaboration en contexte éducatif autochtone (ÉDRACCÉA), l'équipe est ainsi composée de sept chercheurs, trois collaborateurs-chercheurs, dont un de l'UQAM et deux de l'Université de Temuco au Chili, et cinq collaboratrices des milieux de pratique impliqués dans des problématiques de l'éducation avec les Premiers Peuples des Amériques, notamment au Nunavik. Intitulée : Le développement de stratégies de travail communautaires et intercommunautaires : une réponse à un besoin exprimé par des communautés inuit du Nunavik, le projet de la professeure Pellerin a obtenu 68 000 $ du programme de Soutien aux équipes de recherche.

-30-

Plus de détails concernant les programmes de subvention, cliquez ici.

Source :
Nathalie Cossette, agente d'information
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Tél. : 819 762-0971 poste 2628

Mise à jour : 24 août 2016