Mines et eaux souterraines

Chaire de recherche du Canada sur le traitement des eaux minières contaminées

Chaire de recherche du Canada sur le traitement des eaux minières contaminées

Mise en contexte

L'industrie minière contribue de manière importante à l'économie de nombreux pays, y compris le Canada, mais ses impacts socio-environnementaux peuvent être importants. Les exploitants de mines doivent concilier la nécessité de maximiser leur efficacité, tout en maintenant des opérations durables. Des problèmes majeurs liés au traitement durable de l'eau peuvent entraîner des retards dans l'approbation des projets, une incertitude réglementaire, une complexité et des coûts d'exploitation croissants, des contraintes de production, des dommages matériels et des impacts sur la réputation.

La gestion responsable des ressources en eau est aujourd'hui un défi environnemental majeur à travers le monde. La performance satisfaisante à long terme des procédés de traitement des eaux minières et la gestion durable des boues générées représentent une priorité pour les gouvernements et l'industrie minière.

Le programme de recherche de la Chaire de recherche du Canada (Niveau II) sur le traitement des eaux minières contaminées se concentre sur l'optimisation du traitement passif du drainage minier pour la réhabilitation des sites miniers fermés et abandonnés ainsi que sur le traitement actif des contaminants classiques et émergents.

Mission

La Chaire a pour mission d’améliorer les performances et de prolonger la durée de vie des systèmes de traitement des eaux minières contaminées.

Objectifs de recherche

  • Améliorer la conception et l'efficacité à long terme des systèmes passifs de traitement du drainage minier acide (DMA) fortement contaminé et du drainage neutre contaminé (DNC), en intégrant des nouveaux facteurs d'influence dans la conception (basse température, haute salinité, paramètres hydrauliques et liés à la composition du mélange réactif) et la modélisation géochimique;
  • Optimiser les procédures de modification des matériaux naturels sous-utilisés et des résidus industriels afin d'améliorer l'efficacité du traitement passif du DMA et du DNC;
  • Améliorer les connaissances et les performances du traitement électrochimique du drainage minier;
  • Améliorer les connaissances et l'efficacité du traitement des cyanures et leurs dérivés, de l’azote ammoniacal, des thiosels ainsi que des contaminants émergents, tels les éléments de terres rares.

Retombées

Les travaux de la professeure Neculita visent à améliorer la conception et l'efficacité à long terme des systèmes permettant de traiter avec succès les eaux minières contaminées. Les travaux de la Chaire fourniront de l’information utile aux utilisateurs des résultats de la recherche (gouvernements, sociétés minières, fournisseurs de services) qui gèrent les sites miniers actifs, fermes et/ou abandonnés.

Titulaire

Carmen Mihaela Neculita

Professeure
Institut de recherche en mines et en environnement

Expertises de la titulaire

  • Biogéochimie environnementale
  • Traitement des eaux minières contaminées
  • Restauration minière
Carmen Mihaela Neculita
Carmen Mihaela Neculita

Information

Carmen Mihaela Neculita, professeure titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le traitement des eaux minières contaminées
Institut de recherche en mines et en environnement
Téléphone : 819 762-0971 poste 2278
Courriel : carmen-mihaela.neculita@uqat.ca