Gestion
Nouvelles et évènements

La MRC d'Abitibi et l'UQAT : unis dans le cadre d'un partenariat d'envergure portant sur la recherche en foresterie

21 octobre 2020

Communiqué

Guillaume Grosbois, agent de recherche spécialisé en écologie aquatique, Vincent Rousson, vice-recteur adjoint au développement de services et de partenariats, Miguel Montoro Girona, professeur à l’IRF, Sébastien D'Astous, préfet de la MRC d’Abitibi et Dany Charron, directrice du campus d’Amos

Amos, le 21 octobre 2020 – La Municipalité régionale de comté (MRC) d'Abitibi et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) sont heureuses d'annoncer la signature d'une entente importante visant à bonifier les connaissances dans le domaine de la foresterie sur le territoire de la MRC d'Abitibi. En effet, lors d'une conférence de presse tenue le 21 octobre dernier, le préfet d'Abitibi et maire d'Amos, Sébastien D'Astous, ainsi que le vice-recteur adjoint au développement de services et de partenariats de l'UQAT, Vincent Rousson, ont annoncé la signature d'une entente importante entre la MRC d'Abitibi et l'UQAT.

« La majorité du territoire de la MRC est composée d'espaces forestiers et hydriques. Tout un chacun peut tirer profit cette richesse unique par des activités à nature humaine, récréotouristique, économique, faunique et autre. De ce fait, une grande partie de notre économie est basée sur l'aménagement du territoire forestier. Il était donc impératif de prendre part à cette entente d'envergure favorisant l'atteinte d'un aménagement durable de notre forêt, d'où l'importance de la recherche sur notre territoire. Au final, les retombées de ce partenariat bénéficieront tant aux chercheurs, qu'à nos municipalités et les gens de notre milieu », souligne M. D'Astous.

Totalisant 650 000 $, soit 130 000 $ par année pendant 5 ans, cette entente permettra ainsi de soutenir la programmation de recherche de l'Institut de recherche sur les forêts (IRF) selon différents axes ciblés en lien avec des enjeux de la MRC d'Abitibi. Cet investissement permet notamment l'embauche d'un nouveau professeur dans le domaine de la foresterie et d'un agent de recherche spécialisé en écologie aquatique. « Ces ajouts de ressources ont un impact majeur sur les activités du campus d'Amos. En effet, l'équipe de recherche en foresterie est ainsi bonifiée de deux nouvelles ressources, ce qui la fait passer d'une à trois personnes. De plus, l'expertise de recherche en écologie aquatique représente une nouvelle expertise pour l'UQAT, donc un nouveau créneau à développer. Avec ces ajouts, il est réaliste de s'attendre à une hausse du nombre d'étudiants et d'étudiantes fréquentant le campus. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que nous accueillons ce beau partenariat MRC Abitibi – UQAT », a souligné la directrice du campus d'Amos, Dany Charron.

Présent lors de la conférence de presse, le professeur Miguel Montoro Girona, basé au campus de l'UQAT à Amos, a présenté les axes de recherche de sa programmation prévue. « Cette programmation de recherche a été adaptée aux besoins de la MRC-Abitibi et s'articulera autour de trois axes principaux, soit la sylviculture de l'avenir, l'adaptation aux changements climatiques ainsi que l'impact de la foresterie sur les écosystèmes aquatiques.  Ce partenariat avec la MRC-Abitibi représente une occasion exceptionnelle pour la foresterie à l'UQAT, ainsi que pour mener une recherche d'envergure internationale et très proche du milieu pour répondre aux défis du territoire », a souligné le professeurMontoro Girona.

La conférence de presse fut également l'occasion pour le vice-recteur adjoint au développement de services et de partenariats, Vincent Rousson, de rappeler l'importance des partenariats entre l'UQAT et son milieu. « Dès son implantation, l'UQAT a affirmé sa volonté d'être à l'écoute des besoins exprimés par les communautés sur ses territoires d'ancrage. Ainsi, depuis plus de 35 ans, l'UQAT a su développer de nombreux partenariats lui permettant de réaliser un nombre important de projets qui sont liés aux créneaux prioritaires de ses territoires. C'est le cas pour ce nouveau projet avec la MRC d'Abitibi et nous en sommes très fiers », a souligné M. Rousson.

À propos de l'Institut de recherche sur les forêts
Avec une équipe d'experts multidisciplinaires, cinq chaires de recherche, trois programmes de formation et une dizaine de laboratoires à la fine pointe de la technologie, l'IRF de l'UQAT offre un milieu de recherche et d'enseignement exceptionnel au cœur de la forêt boréale. La mission de l'IRF est de contribuer au maintien des services rendus par les paysages forestiers en formant du personnel hautement qualifié et en réalisant des recherches de pointe en aménagement forestier durable avec la perspective « de la forêt à l'usager ». Ainsi, l'interdisciplinarité qui caractérise cette équipe permet, en s'inspirant d'une approche écologique, de répondre aux enjeux liés à la foresterie, de la compréhension de l'écosystème forestier, en passant par la planification de la sylviculture jusqu'à la transformation du bois. La diffusion des nouvelles connaissances générées par l'IRF auprès du milieu d'application, des multiples usagers du territoire et de la ressource ainsi que, plus largement, auprès du grand public, est une priorité pour l'IRF afin qu'elles soient intégrées et qu'elles contribuent à de meilleures pratiques.

- 30 -

Source

Stéphanie Duchesne, directrice
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Tél. : 819 762-0971 poste 2222

Jenny-Lee Falardeau, agente de communication
MRC Abitibi
Tél. : 819 732-5356 poste 210