Gestion
Nouvelles et évènements

L'environnement : une priorité pour l'IRME UQAT-Polytechnique et l'industrie minière malgré le contexte de pandémie

3 septembre 2020

Communiqué

Rouyn-Noranda, le 3 septembre 2020 – Dans le contexte actuel de pandémie lié à la COVID-19, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et Polytechnique Montréal, unis depuis plus de 7 années par l’Institut de recherche en mines et environnement UQAT-Polytechnique, se mobilisent pour poursuivre leur programmation de recherche.

« La recherche en environnement demeure une priorité pour l’industrie minière, et ce, même dans la situation complexe engendrée par l’actuelle pandémie », souligne Pascal Lavoie, président du conseil de direction de l’IRME UQAT-Polytechnique et directeur environnement chez les Mines Agnico Eagle. « Les partenaires industriels de l’Institut et les deux universités ont collaboré étroitement afin de mettre en place des façons de faire pour poursuivre la programmation de recherche tout en protégeant le personnel enseignant, les étudiants et les étudiantes ainsi que les membres du personnel impliqués ».

« La période estivale est cruciale pour les travaux de recherche, car il s’agit d’un moment de l’année où nous pouvons recueillir des données précieuses. Les équipes de recherche se sont ajustées à la situation selon les réglementations qui ont été établies », mentionne Thomas Pabst, professeur adjoint au département des génies civil, géologique et des mines et directeur scientifique de l’IRME à Polytechnique Montréal.

Un nouveau financement totalisant un peu plus de 1,5 M$ pour 4 nouveaux projets porteurs
L'équipe de chercheurs de l'IRME UQAT-Polytechnique a d'ailleurs reçu un important appui du Fonds de recherche Nature et Technologie du Québec (FRQNT) via son programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier. En effet, quatre nouveaux projets de l'Institut ont reçu un financement totalisant d'un peu plus de 1,5 M$, soit 1 129 000 $ du FRQNT et 372 000 $ des partenaires industriels. L'ensemble des projets visent à améliorer les pratiques associées à l'entreposage des rejets miniers. Il s'agit de l'un des principaux thèmes de recherche de l'IRME.

Ainsi, le professeur Bruno Bussière (UQAT) pilotera un projet sur le comportement hydrogéotechnique de parcs à résidus miniers filtrés en conditions nordiques. Pour sa part, le projet du professeur Thomas Pabst (Polytechnique Montréal) portera sur la gestion et la restauration progressive des aires d'entreposage de résidus miniers filtrés générateurs de drainage minier acide. Le projet du professeur Carlos Ovalle (Polytechnique Montréal) portera pour sa part sur le développement de critères pour améliorer la stabilité à long terme des haldes de roches stériles alors que celui du professeur Samuel Yniesta (Polytechnique Montréal) porte sur les nouvelles approches d'évaluation et de réduction des risques géotechniques pour les résidus miniers réactifs entreposés en surface.

Les ouvrages de retenue conçus spécifiquement pour l'entreposage des rejets miniers peuvent circonscrire de grandes quantités de rejets solides et liquides, entreposés sur de grandes superficies. Le maintien à long terme de la stabilité physique et chimique de ces ouvrages est donc essentiel pour assurer la protection de l'environnement. « Les entreprises minières sont bien conscientes de ces enjeux associés à la stabilité des rejets miniers et c'est pourquoi les partenaires industriels de l'IRME appuient la recherche dans ce domaine », souligne Bruno Bussière, professeur titulaire de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la restauration des sites miniers et directeur scientifique de l'IRME à l'UQAT.

Les résultats de ces travaux de recherche seront transférés sous forme de propositions pratiques et d'approches méthodologiques aux gestionnaires de sites miniers. De plus, ils permettront de former plusieurs professionnels et professionnelles aux cycles supérieurs qui deviendront des experts et des expertes en grande demande dans le domaine.

À propos de l'Institut de recherche en mines et environnement
L'Institut de recherche en mines et en environnement (IRME) UQAT-Polytechnique met en œuvre un programme de recherche qui vise à développer des solutions environnementales pour l'ensemble du cycle de vie d'une mine, contribuant ainsi au développement responsable des projets miniers. Les activités de l'IRME UQAT-Polytechnique sont rendues possibles grâce à un partenariat unique entre les deux universités et les partenaires industriels Mines Agnico Eagle ltée, Mine Canadian Malartic, IAMGOLD Corporation, Rio Tinto Fer et Titane inc., et Newmont – Mine Éléonore.

- 30 -

Source

Stéphanie Duchesne, directrice
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Tél. : 819 762-0971 poste 2222
Cellulaire : 819 763-2538

Annie Touchette, conseillère principale
Service des communications et des relations publiques
Polytechnique Montréal
Tél. : 514 340-4711 poste 4415
Cellulaire : 514 231-8133