Info coronavirus (COVID-19)

Position de l’UQAT quant aux modalités pour la rentrée de la session automne 2020 émises par le gouvernement du Québec

Position de l’UQAT quant aux modalités pour la rentrée de la session automne 2020 émises par le gouvernement du Québec

À la suite de la présentation des modalités concernant l’enseignement supérieur pour la rentrée scolaire 2020 au Québec par le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, la direction de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) salue l’écoute du ministre face aux demandes des universités. Nous sommes heureux de constater que les orientations et les décisions prises il y a plusieurs semaines déjà, en vue de la rentrée à l’automne 2020, correspondent aux attentes du ministère. À l’invitation du ministre Roberge, l’UQAT poursuit ainsi la planification de sa session d’automne dans un contexte de prudence, dans le but d’offrir la meilleure expérience étudiante tout en se donnant les moyens nécessaires afin d’être en mesure de répondre rapidement et efficacement à une possible deuxième vague de COVID-19.

En effet, selon les dimensions des locaux de ses campus et centres et l’aménagement des horaires possibles, l’UQAT souhaite assurer la présence des étudiantes et des étudiants sur place, et ce, dans le respect des contraintes sanitaires émises par les autorités de santé publique. Considérant l’espace limité des locaux et le patrimoine mobilier, fixe et mobile, il sera évidemment impossible d’accueillir l’ensemble des étudiantes et des étudiants entre nos murs. Cependant, étant donné qu’actuellement, la population étudiante de l’UQAT chemine déjà depuis longtemps, à plus de 50 %, dans des formations offertes autrement qu’en présentiel, l’UQAT est prête à accueillir les étudiantes et les étudiants sur place lorsque les conditions le permettent et selon des modalités proposées par les enseignantes et les enseignants, en accord avec les instances administratives concernées. D’ici la fin du mois de juin, les étudiantes et les étudiants seront d’ailleurs informés par leurs départements respectifs de la formule proposée pour chacun de leurs cours afin de leur permettre de se préparer adéquatement.

Depuis mai dernier, le personnel de l’UQAT travaille d’arrache-pied à la préparation de la session d’automne 2020 afin d’offrir les meilleures conditions possibles à l’ensemble de la communauté. À titre d’exemple, les Services aux étudiants sont fortement mobilisés et débordent d’imagination pour développer des activités étudiantes qui dynamiseront la vie universitaire et favoriseront la réussite des études ainsi qu’un soutien psychologique adapté pour répondre aux différents besoins. De plus, conformément aux directives reçues du ministère, l’UQAT est soucieuse de prévoir un protocole advenant un reconfinement rapide, protocole visant à assurer la réussite des étudiantes et des étudiants. La sécurité de toutes et de tous demeure la priorité de l’Université dans l’élaboration des différents projets.

Depuis près de 40 ans maintenant, l’UQAT représente un leader de la formation autrement qu’en présentiel. Afin d’offrir une expérience étudiante de qualité, l’Université a su développer au fil des années des modèles pédagogiques innovants visant la motivation, la persévérance et la réussite scolaire. Ainsi, forte de ce modèle qui a su faire ses preuves, un modèle basé sur l’humanité, la créativité et l’audace, et grâce à l’implication de l’ensemble de son personnel, l’UQAT offrira un milieu d’études des plus stimulants à l’automne 2020.

En terminant, l’UQAT salue l’initiative du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur d’adresser une communication à l’attention des dirigeantes et des dirigeants des universités afin de leur présenter la ligne de conduite à prioriser pour la prochaine rentrée. Son écoute ainsi que celle des membres de son cabinet lors des nombreux échanges tenus au cours des trois derniers mois a permis une bonne compréhension des enjeux vécus actuellement par les universités, particulièrement sur le fait que les 18 établissements d’enseignement universitaire possèdent une réalité individuelle qui leur est propre selon leur situation, que ce soit en termes géographique ou directement en lien avec les programmes d’études.