Colloque de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités

Comment unir les voix de l’Abitibi-Témiscamingue? Pour un développement collectif et conscient

Colloque de la Chaire Desjardins en développement des petites collectivités

La Chaire Desjardins en développement des petites collectivités est fière de présenter son colloque qui se déroulera le 23 février 2023 sous le thème « Comment unir les voix de l’Abitibi-Témiscamingue? Pour un développement collectif et conscient ». L’événement, qui se tiendra à Rouyn-Noranda, se veut une occasion de réflexion collective sur les espaces de concertation régionale en Abitibi-Témiscamingue.

Date : 23 février 2023

Heure : 9 h 30 à 17 h, suivi d'un 5 à 7
Lieu : Centre de Congrès de Rouyn-Noranda (41, 6e Rue, Rouyn-Noranda)
Évènement gratuit

Inscription

Programmation

Heure Programmation Intervenant
9 h 30 Accueil
10 h Mot de bienvenue, cérémonie et présentation de l'horaire Vincent Rousson
Hugo Asselin
Chantal Parent
Alice Jérôme
10 h 30 Conférence d'ouverture Maxime Pedneaud-Jobin
11 h 30 Présentation de l'historique et des modèles de concertation régionale en Abitibi-Témiscamingue Michel Desfossés
12 h Dîner
13 h 30 Table ronde : Apport autochtone à la concertation régionale Alice Jérôme
Rebecca Moore
Paul Bordeleau
Louis-Joseph Drapeau
14 h 30 Échanges
14 h 45 Pause
15 h ATELIER : Comment pouvons-nous unir les voix de l'Abitibi-Témiscamingue? Sébastien Bélisle
16 h 30 Période d'échanges et mot de clôture Paul-Antoine Martel
Hugo Asselin
5 h 5 à 7 de réseautage

ANIMATION

Paul-Antoine Martel
© Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

La journée sera animée par Paul-Antoine Martel, conseiller en relations avec les milieux, Ville de Val-d'Or

Il y a précisément 20 ans, en janvier 2003, Paul-Antoine Martel revenait en région après des études en cinéma et journalisme à l'Université de Montréal. Depuis, il s'est engagé de diverses façons dans le développement régional, que ce soit en tant que membre du Forum jeunesse de l'Abitibi-Témiscamingue (2003-2010) ou du comité Projet AT qui a mené à la remise en place du Conseil régional de développement de l'Abitibi-Témiscamingue (dont il est administrateur aujourd'hui), ou encore en organisant ou en participant à de nombreux événements culturels (FRIMAT, Festival de cinéma des gens d'ici, Festival de contes et légendes, etc.). Administrateur à la Société d'histoire et de généalogie de Val-d'Or, il partage le patrimoine valdorien de multiples façons (conférences, émissions à la télé communautaire, visites guidées, etc.). Il est à l'emploi de la Ville de Val-d'Or depuis 2004, et a la charge de divers dossiers sociaux (liens avec les Premiers Peuples, accessibilité universelle, accueil des personnes immigrantes, lutte au racisme et à la discrimination, itinérance, etc.).

CONFÉRENCIER INVITÉ

Maxime Pedneaud-Jobin

Maxime Pedneaud-Jobin
ancien maire de Gatineau et préfet de la MRC de Gatineau

Collaborateur à La Presse depuis août 2022. Conseiller municipal dans son quartier de 2009 à 2013, il est ensuite élu maire de Gatineau. Réélu en 2017, il décide de ne pas se représenter en 2021. Il a fondé Action Gatineau, le premier parti politique de la nouvelle ville de Gatineau. Ses mandats ont été marqués par une plus grande présence de Gatineau sur la scène nationale.

Sous son leadership, la ville de Gatineau a mis en place plusieurs politiques, ententes et stratégies innovantes qui définissent le nouveau rôle des villes : politique d’économie sociale, cadre de référence en itinérance, entente pour le développement de nouveaux programmes avec l’UQO, plan de lutte aux changements climatiques, politique d’égalité, programme ambitieux de gestion des matières résiduelles, révision des règlements d’urbanisme, table de concertation sur le vivre-ensemble, etc. Gatineau sera également déclarée meilleure ville vélo au Canada. En tant que maire, il fera face à un nombre impressionnant de crises d’origine climatiques : inondations 2017, tornade 2018, inondations 2019 et trois des cinq pires pluies diluviennes des 100 dernières années à Gatineau.

Citoyen engagé, avant la politique il a notamment contribué à la relance de la Laiterie de l’Outaouais, un projet d’économie sociale. Il détient une maîtrise en développement régional à l’Université du Québec en Outaouais. Avant de faire le choix de la politique, il a œuvré pendant cinq ans comme adjoint au PDG de l’Agence de la santé et des services sociaux de l’Outaouais. En 2020, il a publié Passer de la ville à la cité, faire place à la participation citoyenne, l’expérience de Gatineau, aux Éditions David. En 2022, il a remporté le prix Jean-Paul-L’Allier de l’Ordre des urbanistes du Québec. Ce prix honore un élu québécois qui s’est distingué par sa vision, son leadership et ses réalisations en urbanisme et en aménagement du territoire. Il est marié et père de trois enfants.

Merci à nos partenaires

INFORMATION

chaire.desjardins@uqat.ca

COMITÉ ORGANISATEUR :

Hugo Asselin, professeur titulaire
Geneviève Béland
Pascale Charlebois
Amy Kistabish-Jérôme
Paul-Antoine Martel

Chaire Desjardins en développement des petites collectivités