Communiqué de presse

Subvention importante de l'IRSC pour un professeur en travail social de l’UQAT

Rouyn-Noranda, le 6 mars 2018 – Afin d’étudier les attitudes et les connaissances à l’égard du VIH/SIDA des hommes à risque d’infection dans une région éloignée du Québec, le professeur en travail social à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Oscar Labra, a reçu une subvention de 39 750 $ de l’Institut de recherche en santé du Canada (IRSC).

Visant à développer un protocole de recherche collaborative compatible avec les attentes des organismes communautaires et celles des chercheurs, le professeur Labra entreprendra sa recherche avec une équipe composée d’un nombre important d’organismes de la région impliqués dans la prévention du VIH/sida et la santé des hommes. « Des recherches tendent à démontrer que les populations résidant dans des territoires ruraux auraient de moins bonnes connaissances à l’égard du VIH/sida et des attitudes plus négatives à l’égard des gens qui ont contracté la maladie. Les statistiques sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang montrent également une utilisation proportionnellement plus élevée de pratiques sexuelles à risque chez les communautés québécoises provenant des régions éloignées. Cette subvention illustre le besoin d’un partenariat communautaire en recherche vis-à-vis la prévention du VIH/sida en milieux ruraux et témoigne de l’importance de prendre en considération les spécificités des populations établies en région éloignée », souligne le professeur Labra.

Au terme de cette recherche, qui s’échelonnera sur une période d’un an, trois objectifs sont visés, soit l’établissement d’un réseau de recherche communautaire à l’égard du VIH/sida dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, l’identification des besoins des hommes à risque d’infection en matière de connaissances et d’information sur le VIH/sida, les conduites à risque, l’accès aux services en santé et services sociaux en région ainsi que la description des attitudes des hommes à risque d’infection à l’égard du VIH/sida.

Ce projet, qui pourrait servir de modèle pour la formation de réseaux de recherches communautaires dans d’autres régions du Québec et au Canada, permettra également de participer au rayonnement de l’expertise des organismes du réseau de la santé de l’Abitibi-Témiscamingue, tant gouvernementaux que communautaires, que celle des chercheurs, tout en ayant un apport direct pour la population.

Notons que cette subvention fut octroyée au nom de l’Initiative de recherche sur le VIH/sida de l’IRSC qui est chargée de la gestion et de la surveillance des éléments de recherche de l’importante initiative du gouvernement du Canada en matière de VIH/sida, soit l'Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada.

- 30 -

À noter que le professeur Labra sera uniquement disponible pour des entrevues par téléphone.

Source :
Nathalie Cossette, agente d'information
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2628

Mise à jour : 24 août 2016