Communiqué de presse

Résidus miniers Maroc – Canada, même combat

Rouyn-Noranda, 17 avril 2009 — L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et l’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech ont obtenu l’une des huit chaires de l’Initiative des chaires de recherche que le Centre de recherche pour le développement international (CRDI) a créée conjointement avec le Programmes des chaires du Canada.

Le professeur Rachid Hakkou devient donc le titulaire de la Chaire de recherche du Centre de recherches CRDI en gestion et stabilisation des rejets miniers et industriels à l’UCA. Il travaillera en étroite collaboration avec le professeur Mostafa Benzaazoua, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la gestion intégrée des rejets miniers de l’UQAT. D’une durée de cinq ans, la Chaire est pourvue d’un financement d’un million de dollars.

Leur projet fait partie des huit retenus parmi les 104 proposés au CRDI. Deux chaires seulement ont été créées dans des universités québécoises dont celle des professeurs Hakkou et Benzaazoua. L’Université McGill bénéficie de l’autre.

La création de la chaire du CRDI vient consacrer plusieurs années de coopération entre les deux universités. Elle jouera un rôle essentiel dans l’approfondissement des connaissances sur la restauration des sites générateurs de drainage minier acide (DMA) marocains soumis à des climats arides à divers degrés. La Chaire entend, en outre, former du personnel hautement qualifié et de transférer ses résultats aux entreprise minières d’abord au Maroc et, par la suite, ailleurs en Afrique.

Le professeur Rachid Hakkou détient un doctorat de l’Institut national polytechnique de Lorraine, en France, et un autre en gestion et traitement des déchets de l’UCA. À l’Université Cadi Ayyad, il enseigne l’environnement minier au Département des sciences de la Terre et la Chimie industrielle au Département des sciences chimiques. Il est professeur associé à l’UQAT depuis 2006.

Aussi détenteur d’un doctorat de l’Institut national polytechnique de Lorraine, le professeur Mostafa Benzaazoua enseigne à l’UQAT depuis 1997. Il est devenu titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gestion intégrée des rejets miniers sulfureux par remblayage en 2003.

&mdash 30 &mdash

Source : Bernard Pelletier
Responsable de l'information
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Photos et bas de vignette à http://uqat.ca/journalistes/photopresse/chaire_inter à compter de 14 heures

Mise à jour : 24 août 2016