Communiqué de presse

Réchauffement climatique et incendies de forêt

Rouyn-Noranda, 10 mars 2009 — Une cinquantaine de spécialistes de la forêt boréale se réuniront du 14 au 17 mars à la Station de la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet pour discuter des incendies de forêt dans les écosystèmes boréaux. Les participants proviendront du Canada, de France, des États-Unis, de Suède, de Russie et du Royaume-Uni.

Comme le climat et la météo demeurent encore les principales causes des incendies dans les forêts boréales, les participants s’interrogeront sur l’impact de la tendance au réchauffement. Il y, en effet, tout lieu de croire que le nombre et la superficie des incendies s’accroîtront au cours du 21e siècle entraînant des conséquences néfastes et sur l’environnement et sur l’économie.

Le colloque explorera le passé, le présent et le futur. Si la recherche demeure essentielle pour comprendre la dynamique actuelle des incendies de forêt, il faut aussi retourner dans le passé pour trouver les indices qui permettront de mieux prévoir le futur.

Pour information : Hugo Asselin au 819 762-0971 poste 2621 ou à hugo.Asselin@uqat.ca ou encore sur le site Web du colloque à http://www.wildfires.uqam.ca.

&mdash 30 &mdash

Source : Bernard Pelletier
Responsable de l'information
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222
Mise à jour : 24 août 2016