Communiqué de presse

Campagne de financement de la Station de recherche agroalimentaire, objectif pulvérisé!

Notre-Dame-du-Nord, 11 juin 2008 – Avec 902 500 $ récoltés en sept semaines, les résultats de la campagne de financement de la Station de recherche agroalimentaire de l’Abitibi-Témiscamingue pulvérisent littéralement l’objectif initial d’un demi-million de dollars. À la cérémonie de fermeture, les Caisses Desjardins du Témiscamingue ont annoncé à elles seules une contribution de 200 000 $. La municipalité de Notre-Dame-du-Nord a elle-même ajouté 250 000 $ aux 100 000 $ qu’elle avait déjà annoncés. Une fois de plus, le Témiscamingue a démontré son appui à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et à sa Fondation.

Euphorique, le président de la campagne de financement, M. Raymond Grenier, s’est exclamé : « J’étais convaincu que tout le Témiscamingue nous manifesterait son appui, mais certainement pas à cette hauteur ». M. Grenier a poursuivi en remerciant tous les donateurs, peu importe le niveau de leur participation. « Tous les dons sont importants, » a-t-il déclaré avant d’expliquer que les sommes, qui dépassent les 500 000 $, constitueront le Fonds du Témiscamingue dont les intérêts soutiendront la formation et la recherche universitaires dans le secteur.

Pour sa part, le président de la Corporation de développement de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle du Témiscamingue, M. Normand Gingras, s’est dit plus qu’heureux du succès de la campagne. Il a cependant rappelé : « Nous devons maintenant nous mobiliser pour appuyer les démarches de l’UQAT pour obtenir le financement nécessaire auprès des gouvernements ».

Dans ses remerciements aux personnes et aux organisations, la rectrice de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Mme Johanne Jean, a rappelé que la construction de la Station fait partie d’une stratégie à long terme pour doter l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec des infrastructures nécessaires à l’avancement des deux régions. Elle a manifesté toute sa reconnaissance envers la Corporation de développement de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle du Témiscamingue pour son appui indispensable.

M. Pierre Maheux, président de la Fondation de l’UQAT, a remercié tous les membres du Comité de financement. « L’Université est un outil majeur du progrès et je suis heureux que les gens et les organisations du Témiscamingue la soutiennent aussi solidement. Je les en remercie », a-t-il conclu.

La Station

Les chercheurs de l’Unité de recherche et de développement en agroalimentaire en Abitibi-Témiscamingue (URDAAT) utiliseront la Station pour mener des travaux sur la régie des troupeaux et l’environnement, sur la régie des troupeaux et l’alimentation ainsi que sur la santé animale. La recherche s’inscrira également dans le contexte du développement durable et de la saine alimentation. La Station servira aussi au transfert technologique pour que les agriculteurs profitent véritablement des résultats de la recherche scientifique.

La construction de la Station à Notre-Dame-du-Nord coûtera environ cinq millions de dollars dont un demi-million proviendra de la campagne de financement. D’une superficie de 1 218 mètres carrés, elle hébergera dans ses laboratoires et ses bureaux une équipe de treize personnes, dont cinq chercheurs. Son budget de fonctionnement atteindra annuellement les deux millions de dollars.

— 30 —

Source :
Bernard Pelletier
Responsable de l'information
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Photos, bas de vignette, esquisse et résumé du projet, ainsi que le communiqué de la Corporation à uqat.ca/journaliste/photopresse/station_agro_fermeture

Mise à jour : 24 août 2016