Communiqué de presse

Développement de la filière Bœuf en'Or en Abitibi-Témiscamingue : Le financement de la phase II est assuré.

Rouyn-Noranda, 12 octobre 2006 — L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) annonce la phase II du projet « Bœuf en'Or ». Dans la foulée du travail réalisé et des résultats positifs déjà obtenus depuis le lancement du programme en 2000, l'Unité de recherche et de développement en agroalimentaire en Abitibi-Témiscamingue (URDAAT) poursuivra ses travaux sur trois ans afin de doter la région d'une filière de production bovine fondée sur un produit à valeur ajoutée. Les coûts de ce projet s'élèvent à 8,965 M$, dont 3,901 M$ proviennent du programme « Initiative régionale stratégique de l'Abitibi-Témiscamingue » de Développement économique Canada.

Un bœuf sevré tardivement, nourri à l'herbe, ayant un contenu élevé en acide linoléique conjugué (ACL) et en oméga-3, produit selon un cahier de charges bannissant le recours aux hormones de croissance et aux antibiotiques prophylactiques, voilà un produit recherché par les consommateurs soucieux de leur alimentation. Le projet Bœuf en'Or représente un défi de taille, puisqu'il oblige à composer avec plusieurs incertitudes de nature commerciale, scientifique et financière : caractéristiques d'une viande répondant aux besoins et aux goûts des consommateurs, conditions scientifiques et techniques de production des fourrages et des animaux, mobilisation de l'entrepreneurship régional pour assurer une production à la fois rigoureuse et stable, développement de la commercialisation du produit.

La stratégie développée par l'équipe d'une quinzaine de chercheurs, d'étudiants gradués et de collaborateurs, sous la direction de la docteure Carole Lafrenière, s'articule autour de trois axes d'intervention :

- La mobilisation de l'entrepreneurship par le développement d'un réseau de fermes, véhicule privilégié pour intégrer les résultats de recherche et mettre en place une filière bovine régionale de Bœuf en'Or. Avec la précieuse collaboration des producteurs agricoles du réseau, l'équipe s'affairera à transformer le Bœuf en'Or afin d'en établir le rendement des carcasses et valoriser les parties moins prisées, de participer à la commercialisation du produit et en développer la performance sur le marché régional, et de travailler à l'augmentation de la productivité et de la rentabilité de la production.

- La poursuite du programme de recherche et de transfert des résultats vers les producteurs. Les travaux réalisés entre 2006 et 2009 toucheront la production végétale (rendement fourrager à haute valeur nutritive, innocuité des ensilages), la production animale (productivité des vaches et des veaux, augmentation des ALC et des oméga-3), ainsi que la qualité des viandes (tendreté, effets sur le métabolisme lipidique chez l'humain).

- L'élaboration d'une stratégie de commercialisation appropriée au typde bœuf développé.

En plus de Développement économique Canada, le projet Bœuf en'Or réunit plusieurs partenaires : le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, des producteurs agricoles de la région, le Centre de formation professionnelle Lac-Abitibi, ainsi que les universités Laval de Québec et de Guelph en Ontario.

La rectrice de l'UQAT, Mme Johanne Jean, s'est réjouie de l'annonce de ce projet et de l'implication financière importante de Développement économique Canada. « L'économie agricole de nos régions est en pleine mutation. Plus que jamais, l'avenir de l'industrie agroalimentaire est tributaire des recherches de pointe conduites à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue », a souligné madame Jean. « D'ailleurs, a poursuivi la rectrice, le plan de développement de l'Université accorde une priorité à l'enseignement et à la recherche dans ce domaine. L'annonce d'aujourd'hui permettra à l'Université de poursuivre son objectif de développer des partenariats de recherche partout en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-du-Québec, notamment au Témiscamingue, dans le domaine de l'agroalimentaire, grâce à l'implication du milieu et des producteurs agricoles voués au développement durable de nos régions ».

— 30 —

Source :

Bernard Pelletier
Responsable de l’information et des affaires publiques
819 762-0971 poste 2222

Photos et bas de vignette à uqat.ca/photopresse/bœuf à compter du 13 octobre

Mise à jour : 24 août 2016