Communiqué de presse

Denis Martel, nouveau vice-recteur à l'UQAT

Rouyn-Noranda, 8 août 2006 — L’équipe de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) vient d’accueillir M. Denis Martel au poste de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche (VRER). M. Martel assumait auparavant les fonctions de vice-doyen à la recherche, de directeur du programme de MBA et de professeur titulaire à la Faculté d'administration à l'Université de Sherbrooke. M. Martel a aussi oeuvré dans le secteur privé pendant plusieurs années avant d’embrasser la carrière universitaire. Il détient un doctorat en sciences de la gestion de l’Université Montesquieu Bordeaux IV.

« J’ai été attiré par l’originalité et le dynamisme de l’UQAT, affirme le nouveau vice-recteur. Je compte d’ailleurs poursuivre sur la lancée de l’offre de programmes propres à l’Université comme le sont le multimédia, l’art-thérapie ou le génie électromécanique. » M. Martel croit de plus que l’UQAT est à la fois un facteur et un acteur du développement de la région : facteur en ce qu’elle y attire et y forme des ressources humaines de haute qualité acteur parce qu’elle soutient par sa formation et sa recherche le développement régional. Il partage ainsi une vision d’une université bien implantée dans son territoire et qui se préoccupe de donner à la région les outils de son développement tout en offrant des services de haute qualité.

M. Martel, qui connaissait déjà l’UQAT pour avoir siégé au comité de gestion de la maîtrise en gestion de projet du réseau de l’Université du Québec (UQ), a aussi été séduit par une université qui permet encore aux gens de se rencontrer et qui fait les choses autrement. Il a enfin tenu à remercier toute la communauté universitaire de lui faire confiance. « Avec son appui, je vais consacrer tous mes efforts à répondre tant aux besoins de l’établissement qu’à ceux de la région, » explique-t-il.

La région ne lui était pas non plus inconnue puisque, de 1981 à 1984, il a parallèlement travaillé à la Municipalité régionale de comté de Témiscamingue et à celle de Rouyn-Noranda. « À l’époque, de raconter M. Martel, ma conjointe et moi avions été conquis par l’accueil et la gentillesse des gens d’ici. Ils font preuve d’une ouverture exceptionnelle envers les nouveaux arrivés. »

— 30 —

Source :

Bernard Pelletier
Responsable de l’information et des affaires publiques
819 762-0971 poste 2222

Photo à www.uqat.ca/photopresse/Denis_Martel

Mise à jour : 24 août 2016