Communiqué de presse

Nouveaux locaux à la mine CANMET pour les chercheurs du LRCS

Val-d'Or, le 16 septembre 2005 — C’est devant près de 70 personnes que le Laboratoire Télébec Mobilité en communication souterraine sans fil (LRCS) a pris possession ce matin de ses nouveaux locaux à la mine CANMET. Les chercheurs bénéficient maintenant d’un laboratoire situé tout près de galeries souterraines où ils mènent leurs travaux. De plus, ce nouveau laboratoire nous permettra d’accueillir davantage de chercheurs sans engorger les bureaux de Val-d’Or. Enfin, le Laboratoire de la mine CANMET servira de plaque tournante aux projets de transferts technologiques. La mise en service d’un lien sans fil entre une galerie de la mine et le laboratoire en surface a remplacé la coupe du traditionnel ruban des inaugurations. Les participants ont pu voir et échanger avec les chercheurs installés sous terre.

Le président du conseil d’administration de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), M. Roger Gauthier, a remercié Développement économique Canada qui a investi les 300 000 $ nécessaires à la construction de l’édifice. Il a aussi souligné le travail des gens de CANMET qui, comme maîtres d’œuvre, ont réussi le tour de force de maintenir les coûts dans le cadre budgétaire prévu.

Pour sa part, M. Léo Couture, directeur régional de Développement économique Canada, a rappelé que le financement de la construction du laboratoire s’inscrit dans une subvention globale de 1,5 million de dollars au LRCS. Il a affirmé que les travaux qui y sont menés amélioreront la sécurité des travailleurs et permettront l’automatisation des exploitations minières. Selon le directeur régional, cette recherche, tout en positionnant l’Abitibi-Témiscamingue comme un pôle d’excellence dans le domaine minier, démontre de façon éclatante que la recherche de haut niveau est possible à l’extérieur des grands centres urbains.

Après avoir remercié Télébec, partenaire principal du LRCS, M. Gauthier s’est dit agréablement surpris de la vitesse à laquelle le Laboratoire évolue. « En seulement cinq ans, a-t-il déclaré, le chemin parcouru est considérable. »

Rappelons, en effet, que c’est en 1999 que Télébec Mobilité, l’UQAT et la Fondation de l’UQAT signent un protocole d’entente pour mettre sur pied le Laboratoire. En mai de la même année, le conseil d’administration de l’UQAT crée le Laboratoire officiellement. Puis, en février 2000, une entente intervient entre les Laboratoires universitaires Bell, Bell Canada et l’Institut national de recherche scientifique pour le financement du projet Accès multimédia sans fil pour les mines métallifères souterraines. Juin 2002, Télébec Mobilité, Nortel Mobility, l’UQAT et la Fondation renouvellent l’entente de financement. Une nouvelle entente sur le projet Accès multimédia sans fil pour les mines métallifères souterraines entre Télébec, Northern Telephone, Bell Canada, les Laboratoires universitaires Bell, l’Université Laval, l’Université d’Ottawa et l’UQAT intervient en septembre 2002. Au même moment, le Conseil de la recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG) investit à son tour dans le projet. En mai 2003, ce sera au tour de Développement économique Canada de contribuer aux infrastructures du Laboratoire et au projet de recherche.

Il faut aussi souligner le succès remporté, en juin 2005, par le premier Congrès international sur les communications souterraines sans fil en milieu minier et confiné. Une centaine de spécialistes du domaine se sont réunis à Val-d’Or à cette occasion.

— 30 —

Source :

Bernard Pelletier
Responsable de l'information et des affaires publiques
UQAT
(819) 762-0971 poste 2222

Photos à http://www.uqat.ca/Repertoire/photopresse/index.asp?strPath=/Repertoire/Photopresse/Dossiers/canmet/

Mise à jour : 24 août 2016