Communiqué de presse

Le premier Congrès international sur les communications sans fil en milieux souterrains et confinés Une réussite

Val-d’Or, 7 juin 2005 — Le premier Congrès international sur les communications sans fil en milieux souterrains et confinés se termine. La coprésidente de l’événement, Mme Hasnaâ Aniss, considère qu’il a donné naissance à un nouveau réseau mondial d’échange entre les chercheurs universitaires et les représentants des entreprises.

« J’ai pu constater, affirme-t-elle, un nombre important de rencontres entre les chercheurs universitaires et industriels. Ce qui était notre but premier en organisant ce congrès » conclut-elle. Selon Mme Aniss, le Laboratoire Télébec Mobilité en communications souterraines vient d’acquérir ses lettres de noblesse internationales.

Entre autres retombées, les congressistes ont découvert une région et une ville où peu se seraient aventurées n’eut été l’occasion qui leur a été offerte. Et tous ont été conquis par la chaleur de l’accueil et la qualité de l’organisation.

Ils ont terminé la journée de lundi par un banquet qui leur a donné l’occasion de découvrir les saveurs régionales et un aperçu de la culture des Premières Nations et des Inuits. Le cocktail d’aujourd’hui leur permettra de profiter encore des mets régionaux avant de retourner chez eux avec en tête beaucoup de souvenirs, de projets et de partenariats.

Le comité organisateur leur a donné rendez-vous dans deux ans.

— 30 —

Bernard Pelletier
Responsable de l'information et des affaires publiques
UQAT
(819) 762-0971 poste 2222

Photos et bas de vignette à www.uqat.ca/photopresse/congressfil/jour2

Mise à jour : 24 août 2016