Communiqué de presse

Premier Congrès international en communication sans fil,  C'est parti

Val-d’Or, 6 juin 2005 — Plus d’une centaine de personnes, provenant de neuf pays et de trois continents participent depuis ce matin au premier Congrès international sur les communications sans fil en milieux souterrains et confinés.

Au cours des deux prochaines journées, des spécialistes présenteront une trentaine de conférences sur plusieurs problèmes de la communication par ondes radios sous terre ou dans des environnements confinés. Le tiers des présentations provient de spécialistes de l’industrie, les autres de chercheurs universitaires.

Les conférenciers de cette première journée s’intéressent, entre autres, à l’apport des technologies sans fil dans les entreprises industrielles, au comportement des antennes reliées en réseau dans les milieux confinés et même à des antennes intelligentes, ou encore à l’implantation de réseaux sans fil dans des conditions propres aux exploitations minières et à des conditions semblables.

Le premier Congrès international sur les communications souterraines sans fil en milieux souterrains et confinés est une réalisation du Laboratoire Télébec Mobilité en communication souterraine sans fil de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Le gouvernement du Québec, grâce à l’appui du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, et celui du Canada, par le biais de Développement économique Canada, soutiennent financièrement l’événement.

Le Congrès a lieu au Centre des congrès de Val-d’Or.

— 30 —

Bernard Pelletier
Responsable de l'information et des affaires publiques
UQAT
(819) 762-0971 poste 2222

Mise à jour : 24 août 2016