Communiqué de presse

Une première pour l'UQAT à Mont-Laurier

Mont-Laurier, 22 novembre 2017 - Toujours dans le souci de s'adapter à son milieu d'ancrage, l'UQAT offrira en exclusivité, dès janvier 2018, un nouveau cours en travail social à son centre de Mont-Laurier. « Le cours Intervenir en milieu rural n'existait dans aucune autre université auparavant, il a donc été créé de toutes pièces afin de répondre aux besoins et aux réalités spécifiques vécus dans les communautés rurales. Un autre exemple que l'UQAT sait moduler ses programmes selon les préoccupations des communautés », explique Stéphane Lapointe, directeur du centre l'UQAT à Mont-Laurier.

Michelle Duval, chargée de cours à l'UQAT et agente de stage en travail social, a eu l'idée de ce cours. Ancienne organisatrice communautaire au CLSC de Mont-Laurier, elle a par la suite été professeure à l'École de travail social de l'UQAM. Elle a alors pu constater que l'intervention en milieu urbain est bien différente de celle en milieu rural. Or, comme aucun cours ne traitait spécifiquement de cette question, l'idée de bâtir du nouveau contenu lui est apparue comme une évidence.

L'élaboration du cours a tout d'abord demandé une recherche sur les caractéristiques mêmes de la ruralité. Le centre de documentation de Solidarité rurale a été fort utile dans cette démarche. Un groupe de travail s'est ensuite penché sur l'influence des caractéristiques des milieux ruraux sur l'intervention en travail social. Des intervenants de différentes organisations de Mont-Laurier composaient ce groupe, dont une travailleuse sociale à l'accueil psychosocial du CLSC, la directrice du Centre Jeunesse et responsable de l'équipe famille-enfance-jeunesse au CLSC, un travailleur de rue, la coordonnatrice de la Passe-R-Elle, maison d'hébergement pour femmes victimes de violence et une organisatrice communautaire au CLSC.

À deux reprises, le groupe se rencontra à l'automne 2016 afin de partager des expériences d'intervention, ce qui a permis de dégager les particularités de l'intervention en milieu rural, autant concernant le mode individuel que collectif, en prêtant une attention particulière aux rapports développés par les intervenants avec les gens, à la position des intervenants comme membres de la communauté, aux enjeux éthiques et déontologiques posés par ces rapports et cette position.

En regard de ces consultations, le cours a été construit autour de trois axes :

  • La ruralité : sa définition et ses caractéristiques, ses enjeux sociaux et politiques.
  • L'incidence de ces caractéristiques sur les personnes vivant en milieu rural et les situations particulières qui en découlent.
  • Les formes d'intervention développées pour répondre à ces situations particulières et les enjeux éthiques susceptibles de se poser dans un contexte de ruralité.

-30-

Source :
Stéphane Lapointe, directeur du centre de l'UQAT à Mont-Laurier
819 623-6214 poste 2
stephane.lapointe@uqat.ca

Mise à jour : 24 août 2016