Communiqué de presse

Des réalisations concrètes pour l'UQAT en 2016-2017 grâce au Fonds de soutien à la recherche

Rouyn-Noranda, 13 septembre 2017 — Un projet de recherche occasionne des coûts importants notamment liés à l'embauche d'étudiants, de professionnels, au matériel de recherche ou aux déplacements sur le terrain. Ces frais directs de la recherche sont couverts par les subventions obtenues par les chercheurs auprès d'un organisme subventionnaire. Le Fonds de soutien à la recherche (FSR) offert aux établissements postsecondaires permet de couvrir une partie de la charge financière importante que constituent les coûts indirects de la recherche. En 2016-2017, le Fonds de soutien à la recherche du gouvernement fédéral a soutenu l'UQAT à hauteur de 646 063 $. Ce soutien a été essentiel pour couvrir différents coûts engendrés par la recherche et a permis d'investir dans l'embauche de personnel spécialisé, dont voici quelques exemples :

Mathieu Noury et Estelle Campagnac, deux conseillers à la recherche
Début 2016, deux conseillers à la recherche, Mathieu Noury et Estelle Campagnac, ont été embauchés au Vice-rectorat à l'enseignement, à la recherche et à la création (VRERC) pour agir comme personnes-ressources dans tout ce qui est en lien avec la recherche. Ils surveillent les occasions de financement, aident à la préparation et à la révision des demandes de financement, la production des rapports et la rédaction des ententes, le tout en collaboration avec les chercheurs. Au sein du VRERC, ils produisent les rapports d'établissement, coordonnent des concours institutionnels, soumettent les dossiers de chercheurs à des prix et participent au suivi et au développement du Plan stratégique de la recherche et de la création. Ils font aussi le lien avec le Service des ressources financières pour le post-octroi et le Service des communications et du recrutement pour promouvoir la recherche.

Magalie Roy, technologue en géomatique
Depuis près de douze ans, Magalie Roy occupe le poste de technologue en géomatique au sein du Groupe de recherche sur l'eau souterraine (GRES) de l'UQAT. Ses principales fonctions sont de recueillir des données géographiques provenant de bases de données et de collectes de données sur le terrain, d'en effectuer des traitements d'analyse et d'interprétation à l'aide de logiciels spécialisés et ensuite d'en faire la diffusion à l'aide de cartes thématiques, de tableaux statistiques ou de graphiques. Comme technologue en géomatique, Magalie Roy est aussi impliquée dans la mobilisation des connaissances et le transfert des données vers les partenaires et les collaborateurs scientifiques. Elle offre un soutien très important à la formation des étudiants de cycles supérieurs dans l'utilisation des Systèmes d'information géographique (SIG) et des bases de données ainsi qu'un précieux soutien à l'équipe professorale du GRES à différentes étapes d'un projet de recherche, allant de la demande de subvention à la publication d'articles scientifiques.

Le Fonds est une initiative conjointe provenant de trois organismes subventionnaires fédéraux, le Conseil de recherches en sciences humaines, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé du Canada.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

-30-

Information
Stéphanie Duchesne, responsable
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Mise à jour : 24 août 2016