La création sous toutes ses formes

Publié Par on mar 28, 2017 | 1 commentaire


Comme pour introduire ces journées de la création, le cabaret de la création s’est tenu le week-end dernier. Production filmique en 72 heures avec des réalisateurs professionnels et une équipe d’étudiants du Cégep et de l’UQAT; ce moment intense appelé Kino est un mouvement cinématographique venu de Montréal puis exporté à l’international. C’était donc dans la ville de Rouyn-Noranda que s’est déroulée la réalisation de ces courts-métrages. Paysages et acteurs ont alors été empruntés pour faire vivre ces productions « locales ».

 

Un thème et parfois une durée maximale 

En 72 heures, il s’agit d’être rapide, la gestion du temps est la bête noire du projet, mais aussi un facteur très boostant. Il nous faut aller à l’essentiel et ne pas s’éparpiller. S’imposer alors des buts vient comme une nécessité à de nombreuses reprises sur le court terme. Devant cette limite de temps, il faut choisir et vite.

La rencontre de nouvelles personnes apporte aussi des visions différentes. Des choses auxquelles nous n’aurions pas pensé faire ou essayer seul peuvent devenir possible. Le Cabaret de la création apparaît comme une belle occasion de tester de nouvelles expériences et découvrir de nouveaux univers.

Ressentis

Finalement, cette limite de temps est bien la clef de ce moment , « Faire bien avec rien, faire mieux avec peu, mais le faire maintenant. ». Il permet une création intense et formatrice. Si vous soufrez de problèmes d’indécisions - un peu comme moi - , le Kino est fait pour vous ! J’ai appris à me détacher des détails pour me concentrer sur l’aspect général d’un projet. Ce recul est très bon à avoir en tout temps pour ne pas se perdre.

Cette deuxième expérience de Kino m’a donné l’envie de renouveler ces projets à mon retour en France. Il permet d’apprendre et de passer un bon moment et surtout de vous forcer à produire dans une contrainte de temps ! (mais toujours pour le plaisir)

 

Enfin, le festival du DocuMenteur qui se déroulera du 30 mars au 1er avril arrivera dans la continuité de cette dynamique de création. Une projection des films réalisés lors du Cabaret de la création aura lieu vendredi prochain au vieux-théatre.

Partagez!
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • RSS

1 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>